Saint-Louis : 6 archivistes prêtent serment

0
235

Six archivistes ont prêté serment devant le tribunal de grande instance de la capitale du Nord, en présence du chef du service régional des Archives de Saint-Louis, Mohammed Lamine Kâne….

Il s’agit notamment de Mme Coulibaly Ndatté Gaye, Archiviste au cabinet du Gouverneur de la région, d’Ameth Ndiassé en poste à L’académie de Saint-Louis, de Mme Lô Ndeye Fatou Dieng, affectée aux services des Impôts et Domaines, de Mme Massira Doumbia, en service au niveau de l’Ufr des lettres et sciences humaines de l’Ugb, d’Alpha Abdoulaye Sall, en poste au service régional des archives de Saint-Louis et de Doudou Bâ, en service à l’Inspection de l’éducation et de la formation (Ief)de Podor.

Le président du tribunal régional de grande instance de Saint-Louis a sensibilisé les récipiendaires sur l’importance de leur serment et les a vivement félicités.

Ces derniers ont juré de garder secrètes les informations auxquelles, de par leurs fonctions, ils pourront accéder, et de ne rien publier, qui soit contraire aux lois, aux règlements, à l’ordre public, aux bonnes mœurs, à l’honneur des familles et des individus, à la sûreté de l’Etat, et à la sécurité publique, même après cessation de leurs fonctions.

Le chef du service régional des Archives de Saint-Louis, Mohammed Lamine Kâne, a saisi cette occasion pour exprimer sa reconnaissance et sa gratitude au président du tribunal, pour l’intérêt particulier qu’il a accordé à cette prestation de serment, « dès le premier jour, vous avez accepté de nous accompagner jusqu’à l’aboutissement de ce dossier »

A l’issue de l’audience, M. Kâne a rappelé que les archives sont constituées par l’ensemble des documents quels qu’en soient la nature, la forme ou le support matériel, produits ou reçus par une personne physique ou morale dans le cadre de son activité publique ou privée.

Les archives, a-t-il-précisé, « sont soit publiques, soit privées et, selon leur mode d’utilisation, on distingue les archives courantes, les archives intermédiaires et les archives historiques ».

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.