ASSAINISSEMENT DE PIKINE : MANSOUR FAYE ET LE DG DE L’ONAS DONNENT DES GARANTIES

0
955

Sur invitation du maire Mansour Faye, le directeur général de l’Office National de l’Assainissement du Sénégal ( ONAS) le docteur Ababacar Mbaye était ce samedi à Pikine, pour rencontrer les populations , les imprégner, et les sensibiliser sur les problèmes du quartier en matière d’assainissement.
Une rencontre qui s’est tenue, en présence des différents services et acteurs concernés , du directeur général de la Sones , des services techniques municipaux , des représentants des organisations communautaires de base délégué et conseil du quartier.
Après échanges et discussions sir le sujet , le Maire de Saint-Louis a reconnu le retard noté dans l’exécution du programme des dix villes à Pikine.
À l’issue de cette rencontre , nous avons remarqué une satisfaction des populations, par rapport aux réponses apportées par l’Onas sur le retard des travaux.
Les populations ont également pris des engagements pour que demain , si toutefois que les travaux seront terminés, le bassin de rétention soit réservé pour des équipements et que toute la voirie de Pikine soit reprise en terme de routes assainies et bien éclairées  » a expliqué le maire de Saint-Louis.
Il a donné un délai de dix mois pour la finalisation du programme spécial pour Pikine qui est en cours , et qui entre dans le programme des dix villes.
 » Saint-Louis dans sa globalité fait partie de ce programme des dix villes , qui touche plusieurs quartiers , en allant de Ngalele, en passant par Boudiouck , Cité Niakh , Ndiolofene et même la langue de barbarie , avec une station de pompage qui est prévue à cet effet. » a t-il souligné.
Selon Mansour Faye, la difficulté se situait au niveau de Pikine qui concentre une bonne partie de la population et des ressources .
Docteur Ababacar Mbaye , après avoir remercié le ministre maire Mansour Faye pour l’invitation par rapport à cette rencontre sur la problématique en matière d’assainissement du quartier de Pikine.
Une opportunité selon le directeur général de l’ONAS de revenir sur la mise en œuvre de ce programme des dix villes , très important pour le chef de l’état , et dont Saint-Louis a bénéficié à hauteur de 13 à 15 milliards de frs cfa.
 » Pikine a une part belle dans ce programme, avec plus de cinq (5) milliards de frs cfa.
Il était donc question de venir donner des explications à la communauté sur les retards notés dans l’exécution des travaux et les désagréments subis par les populations. » a t-il martelé.
Docteur Ababacar Mbaye de préciser que ces retards sont indépendants de la volonté de l’état du Sénégal, et sont dus avec un problème de financement qui s’est posé. Et il fallait aller à la recherche de ses financements là .
 » Nous sommes conscients des problèmes causés par le retard et même l’arrêt des travaux . Nous sommes également conscients de ça, et je pense que la page sera tournée et nous avons trouvé une alternative avec un complément de financement qui permet de finaliser de façon conséquente les travaux réservés au programme des dix villes qui permettra au quartier populeux et populaire de Pikine de résoudre les problèmes d’assainissement et d’inondations dont il est confronté.


LAISSER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.