Lancement du mouvement citoyen universel : Lamine DIACK DIOUF propose l’instauration de corps de paix au Sénégal

0
472
Le mouvement citoyen universel a été lancé ce mardi 20 juin à Saint-Louis par Lamine DIACK DIOUF administrateur de société et operateur économique .
Ce dernier a estimé qu’il faut une redistribution des pouvoirs pour redonner aux citoyens leur place d’antan.
Une cérémonie qui a aussi servi de prétexte à Lamine DIACK DIOUF de faire un exposé sur plusieurs faits qui se sont produits dans le pays et qui selon lui, méritent une réflexion.
« A travers le mouvement, nous voulons montrer aux jeunes qu’il ne faut plus laisser le pays aux politiciens et nous voulons changer les choses .Le Sénégal a tout ce qu’il faut pour se développer ». Lance t-il avant d’ajouter qu’il est temps que le processus électoral soit géré par les citoyens qui doivent constituer les arbitres de la république entre les partis politiques .
Il n’a pas manqué de jeter un regard critique sur l’assemblée nationale et la constitution sénégalaise.
Pour cela, il prône un changement de paradigme.
Selon lui, Il faut que l’assemblée nationale soit redonnée aux citoyens et que le pays puisse disposer d’une constitution qui lui est propre.
« L’assemblée nationale est trop sérieuse pour abriter des querelles  politiques et des insultes. Nous voulons une assemblée citoyenne et c’est aussi l’objectif du mouvement citoyen universel ».
Il Nous faut également une constitution propre au Sénégal , faite par les sénégalais. Nous sommes jugés selon des lois importées de la France et qui ne tiennent pas compte de nos réalités ». Affirme t-il.
Basant une bonne partie de sa communication  sur la situation des jeunes sénégalais, le leader du mouvement citoyen universel a estimé que l’heure est venue d’entendre la jeunesse .
«  L’heure est grave, le Sénégal est en danger. Personne n’a le droit de se taire. Les jeunes nous ont parlé , il est temps de leur parler aussi .Ils nous parlent depuis 1988, mais est-ce que nous les avons entendus ? Ils n’ont plus d’espoir nous ne faisons rien. Ils sont à la merci des prédateurs » » expose l’auteur du livre « Combat citoyen »
Face à ce qu’il appelle une angoisse des jeunes, Lamine DIACK DIOUF propose la mise en place d’un corps citoyen apolitique et indépendant dénommé corps de la paix sénégalais.
 » Je propose l’instauration d’un corps de la paix formé par les jeunes pour apporter une réponse à cette angoisse. Il faut qu’ils aient une entité qui puisse leur parler et les renforcer pour qu’ils ne soient plus manipulés .Ce corps de la paix qui aura pour vocation d’inculquer aux jeunes les notions de citoyenneté et de patriotisme ». A t-il déclaré face à la presse.
Ami GUEYE.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.