Pêche : 511 capitaines d’embarcation de Saint-Louis formés par l’ANAM ont reçu leurs attestations

0
1006
La 12ème session de formation organisée par l’Agence Nationale des Affaires Maritimes (Anam) à Saint-Louis a pris fin, ce vendredi, avec la remise d’attestations à cinq cent onze (511) pêcheurs , marins artisans , capitaines d’embarcations non pointées.
La formation de cinq jours a été bouclée ce vendredi 15 Septembre.
Pour la cinquième fois, Saint-Louis a abrité cette formation qui tournait autour des sujets comme la sécurité en mer , la survie , le secourisme, la mécanique préventive, la météo, la communication en mer, le phénomène de l’émigration clandestine et le développement des activités offshore.
Un choix qui selon le directeur des gens de mer, du travail maritime et de la formation à  l’Agence Nationale des Affaires Maritimes (Anam) , Elhadj Aboubacar FAYE, tient compte de la nature de la zone qui compte beaucoup d’acteurs , avec un parc piroguier assez fourni et où il est fréquemment notée des accidents au niveau de la brèche et qui depuis quelques temps développe des activités offshore .
Dans le cadre de cette session , le capitaine de frégate Bamba Gueye , commandant de la base navale nord est intervenu sur des thèmes liés aux limites territoriales maritimes du Sénégal , à l’émigration clandestine et aux  mécanismes prévus par les autorités pour  prévenir contre les accidents au niveau de la brèche de  Saint-Louis .
Selon les organisateurs, les bénéficiaires doivent servir de relais auprès des autres pêcheurs pour plus de sécurité en mer.
 » Nous pensons que le message est bien passé et à l’avenir ils pourront eux même transmettre les connaissances acquises.On note à chaque session , la volonté d’autres acteurs qui veulent se former .Ce qui montre l’engouement qu’il y a et le message très réceptif à leur niveau. L’idée est que toutes les administrations qui ont une mission en mer puissent mutualiser sur certains aspects au profit des pêcheurs. Énormément de programme sont développés au niveau du ministère de la pêche et dans cette formation, la SIRN a même fait un exposé sur les embarcations en fibre de verres.D’autres activités seront déroulées notamment , la géolocalisation. L’objectif est de fédérer toutes les activités pour assurer la sécurité de tous les acteurs qui interviennent en mer « . Souligne Elhadj Aboubacar FAYE.
Les coordonnateurs des conseils locaux de pêche artisanale (CLPA) de Saint-Louis et Lompoul ont salué la tenue de cette formation qui selon eux a permis  aux acteurs de la pêche d’être outillés et sensibilisés sur les questions qui les intéressent.
Ami GUEYE.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.