Escorte du vendeur de téléphones : les deux fautes flagrantes du motard de la police

0
534

Le motard de la police qui a conduit un vendeur de téléphones portables de Dakar à Touba risque gros. Il a été suspendu et renvoyé devant un conseil d’enquête. D’après le commissaire à la retraite Cheikhna Keïta, il pourrait recevoir une sanction pouvant aller jusqu’à la radiation.

Mais une source policière de Bés Bi précise : «Le gars ne peut être suspendu que parce qu’il faisait des gestuelles dérangeantes et avait emprunté un sens interdit.» Une façon de dire que contrairement à ce que l’on pourrait croire, un citoyen lambda peut bel et bien bénéficier d’une flèche de la police ou de la gendarmerie. «Un tel service est payant», renseigne l’interlocuteur du journal.

«Il reste à savoir aussi combien le jeune commerçant a payé», pose Bés Bi. Certes. Mais surtout à qui ? Au policier ou à la police ?

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.