Manifestations : Cascades d’interdits, YAW « calme » et cache son jeu, le lieu de la conférence de presse tenu secret

0
112

Les motifs évoqués par les préfets de Fatick, Thiès et Ziguinchor sont assez similaires et vont de « menaces réelles de troubles à l’ordre public ; raison de sécurité ; Risques d’infiltration de la marche par des personnes malintentionnées, à la suite de renseignements recueillis par les services de sécurité ; Insuffisances de forces nécessaires pour assurer la sécurité des citoyens et de la violation des dispositions de l’article L61 du Code électoral. »

Lequel stipule que : « Durant les trente jours précédant l’ouverture officielle de la campagne électorale, est interdite toute propagande déguisée ayant pour support les médias nationaux publics et privés ».

Yewwi Askan Wi « calme » et cache son jeu

Ousmane Sonko qui soutenait mordicus que le 29, Macky Sall le tuerait ou le jetterait en prison, et qu’il ne reculerait pas, a finalement décidé de renvoyer ses inconditionnels qui voulaient veiller devant son domicile et de les exhorter à rester chez eux. Mieux, il a annoncé que Yewwi Askan Wi tiendra une conférence de presse ce mercredi à 11h, mais le lieu est encore tenu secret. Comme pour jouer sur les nerfs des autorités.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.