Gestion intégrée de la riziculture : 18 conseillers agricoles formés par AfricaRice

0
202

Dix-huit conseillers agricoles venus des quatre coins de notre pays, ont bénéficié d’une session de formation sur la gestion intégrée de la riziculture, organisée pendant cinq jours par AfricaRice à Ngallèle/Boudiouck. Clôturé officiellement samedi, cet atelier entre dans le cadre de la mise en œuvre d’un partenariat entre le Programme Agricole Italie Sénégal 3 (Pais/3), le ministère de l’agriculture et de l’équipement rural, le Programme national d’autosuffisance en riz (Pnar) et AfricaRice…..

Selon le formateur et chercheur agronome à AfricaRice, Dr Ali Ibrahim, « les responsables de ce programme agricole italien (Pais/3) se sont engagés à soutenir les objectifs du Sénégal en matière de souveraineté alimentaire en contribuant efficacement à l’amélioration de la production rizicole et des revenus des populations rurales sénégalaises, par la facilitation de l’accès au crédit pour un développement local durable ».

Un des objectifs du programme, a-t-il précisé, « est également de contribuer à l’intensification durable de l’agriculture à travers le renforcement des femmes et des jeunes agriculteurs dans la riziculture pluviale, le maraichage, la transformation après-récolte et la commercialisation des produits agricoles ».

Cet engagement, a-t-il poursuivi, est fort apprécié, « car le défi majeur du gouvernement du Sénégal est d’améliorer la production vivrière dont le riz constitue une des céréales les plus importantes avec une consommation de 90 kg par habitant/an.

C’est dans cette perspective, a-t-il souligné, que s’inscrit la convention liant le PAIS 3 et le Programme national d’Autosuffisance en Riz (Pnar), « dans ce sens, le PNAR a pu relever, de fort belle manière, le défi de former 18 stagiaires au niveau du centre de formation d’AfricaRice, situé à Ngallèle/Boudiouck, situé à quelques encablures de Saint Louis ».

A en croire le Dr Ali Ibrahim, originaire du Niger, l’objectif global de cette session de formation, est de fournir aux conseillers rizicoles du delta, de la vallée du fleuve Sénégal et d’autres localités sénégalaises, une formation de base sur la riziculture, « pour mieux les outiller et les former aux tâches d’encadrement, de conseil agricole et rural, qui constituent leurs principales préoccupations ».

Mme Yaye Coura Fall, Superviseur des conseillers agricoles, s’est réjouie de cette formation, qui leur a permis de renforcer leurs capacités, d’acquérir des connaissances très importantes dans le cadre des pratiques rizicoles, notamment, du travail au sol à la récolte en passant par toutes les étapes du processus de développement végétatif des cultures.

Dans le même sens, Birane Diouf, conseiller agricole, a laissé entendre que cette formation leur permettra de démultiplier leurs connaissances auprès des producteurs, « sur la base de ce que nous avons appris, nous leur expliquerons les stratégies et techniques à mettre en œuvre pour respecter le calendrier cultural, les itinéraires techniques, pour traiter et entretenir les cultures au moment opportun, pour mettre les doses d’engrais nécessaires au développement du riz dans les champs, etc ».
Mbagnick Kharachi Diagne

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.