Adji Sarr-Sonko: Le médecin écarte le viol

0
234

Il n’y a pas eu viol dans l’affaire Sweet Beauté. En résumé, c’est ce qu’a confié hier le médecin gynécologue de l’hôpital Idrissa Pouye (Ex Cto) au Doyen des juges lors de son audition comme témoin.

Doc Alfousseyni Gaye a confirmé qu’aucune lésion n’a été décelée dans les parties génitales de la victime supposée dans les heures qui ont suivi le viol allégué, c’est-à-dire entre le jour des faits à 21 heures et le lendemain à 16 heures 15 mn, heure à laquelle Adji Sarr s’est rendue chez le médecin. Le gynécologue a aussi constaté une «déchirure ancienne de l’hymen».

En effet, dit-il, il avait reçu un appel de Me Papa Samba Sow dit « Gaby » et gendre de Mamour Diallo lui demandant s’il ne comptait pas bouger de Dakar.

Me Sow lui a demandé si cela le gênait pas de récupérer la fille, à hauteur de Liberté 6 pour l’amener à l’hôpital CTO pour la consulter.

Lors de la consultation, la victime semblait sereine et ne présentait aucune trace de violence, a confié le médecin au juge. Il dit avoir constaté une déchirure ancienne de l’hymen.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.