Sadio Mané ballon d’or 2022 ? Et pourquoi pas ! (Moustapha TOUMBOU)

0
54

Décidément 2022 est une année faste pour le football sénégalais. Cela débute avec l’épopée des lions du Sénégal sur les terres de leurs homologues « indomptables » du Cameroun. Là-bas, dans un soir du 6 février, les lions rouges, vêtus de vert, ont rugi en domptant les pharaons au cœur de la brousse d’Olembé dans un scénario qui a connu son épilogue lors de la séance de tirs au but. Une fin heureuse qui a permis au Sénégal de faire, enfin, son entrée dans la constellation des « rares » nations championnes d’Afrique.

Il est vrai que cette victoire revient à la force d’un collectif qui a su faire esprit de corps du début jusqu’à la fin de la compétition. Néanmoins, une individualité, et pas des moindres, s’est distinguée dans cette tanière : Sadio Mané. Avec 3 buts et 2 passes décisives, il a été le fer de lance de ce groupe pendant la compétition. C’est d’ailleurs lui qui inscrit le tir au but décisif qui offre la victoire aux lions lors de cette finale contre l’Egypte. Une tunique de héros qu’il va de nouveau arborer un mois plus tard contre le même adversaire pour un enjeu tout aussi important : un billet pour la Coupe du Monde Qatar 2022.

Après avoir été défaits au match aller au Caire (1-0), les hommes d’Aliou Cissé accueillent ceux de Carlos Queiroz à Diamniadio dans le stade flambant Me Abdoulaye Wade. A l’issue du temps réglementaire, le Sénégal l’emporte sur la marque d’un but à 0, les deux équipes vont devoir, à nouveau, se départager lors de la séance de tirs aux buts. Un scénario remake qui va pousser Sadio Mané à se charger, encore, de frapper le 5e pénalty. Le « Nianthio » ne tremble pas et transforme ce tir au but qui qualifie le Sénégal pour sa troisième participation à une phase finale de coupe du monde et sa deuxième d’affilée après celle de 2018.

L’enfant de Bambali (devenu homme) ne fait pas parler la poudre qu’en sélection. Avec son 10 chez les « Reds », Sadio Mané effectue, pour le moment (Laf Thiat) une belle saison. Il a inscrit 18 réalisations en 43 rencontres. La dernière fois qu’il a fait trembler les filets, c’était ce samedi lors de la demi-finale de la FA Cup contre Manchester City. Le virevoltant ailier sénégalais va marquer à 2 reprises contres les « Skyblues » et contribuer grandement à la qualification de son équipe en finale où il affrontera son compatriote de Chelsea, Édouard Mendy.

Au vu de tout ce qui a été énuméré, dire que Sadio Mané est un candidat légitime, sérieux, favori pour le ballon d’or 2022 n’est pas un euphémisme. Ce n’est pas non plus faire preuve de chauvinisme de mauvaise aloi. Il est clair que dans cette quête du « graal » individuel footballistique, Sir Mané est aux prises avec de sérieux prétendants dont le français Karim Benzema. Le Madrilène, en cet exercice 2021/2022, est l’auteur de la plus belle saison de sa carrière avec 38 buts en 38 matchs. Solide leader en championnat avec le Real Madrid (75 points), le Français pourrait réaliser un doublé en club en remportant ce trophée national et la ligue des champions (toujours en lice avec le Réal Madrid).

Donc, l’on se dirige vers un duel Mané-Benzema pour le ballon d’or qui sera attribué en septembre ou en octobre. Face à l’hégémonie de Messi et Ronaldo dans l’attribution de cette distinction, qui ne manquait pas de frustrer de nombreux observateurs jugeant le mode d’élection peut objectif, l’organe chargé de l’organisation du ballon d’or, France Football, a décidé de redéfinir les règles du jeu. Premièrement, le futur ballon d’or devra s’illustrer individuellement grâce à ses performances et son « caractère décisif et impressionnant ».

À la lueur de ce premier critère dans le duel Mané-Benzema, l’attaquant français se distingue largement grâce à sa saison tout feu, tout flamme. Par contre sur le deuxième critère mettant en avant les performances collectives, Sadio Mané a une longueur d’avance avec la coupe d’Afrique remportée avec le Sénégal et la League Cup gagnée le 27 février dernier. Sans oublier qu’il pourrait réussir un quadruplé en termes de trophées en remportant la Ligue des Champions, la FA Cup et le championnat (Liverpool est 2e avec un point de moins que City). L’attaquant des Bleus a, quant à lui, gagné avec la France la Ligue des Nations en octobre.

Enfin, le troisième critère concerne la classe du joueur et son sens du fair-play. Sur ce plan, les deux joueurs se valent tant leurs comportements sont exemplaires aussi bien sur qu’en dehors des terrains.

Information bonne à savoir, l’édition 2022 du Ballon d’Or ne prendra pas en compte les performances à la coupe du monde 2022 étant donné que son attribution aura lieu un ou deux mois avant le début de la compétition. Quoiqu’il en soit, Sadio Mané a un coup à jouer et une fin de saison canon avec Liverpool pourrait lui permettre de brandir ce ballon d’or qui lui avait filé sous le nez en 2019.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.