SAINT-LOUIS : LE DG DE L’ADM CHEIKH ISSA SALL VISITE LES CHANTIERS DES PROJETS PPCS ET SERRP À SAINT-LOUIS

0
240

Le directeur général de l’agence de développement municipal (ADM) a effectué une visite des de chantier ce mercredi 15 septembre 2021 , au niveau des projets de protection côtière à Saint louis (PPCS) et de relèvement d’urgence et de résilience (SERRP) pour voir l’état d’avancement des travaux.
Accompagné des entreprises Eiffage Sénégal/ Cse et SVTP chargées de l’exécution des travaux , le DG de l’ADM , après effectué une visite guidée du chantier, s’est dit satisfait de l’état d’avancement des travaux avec 860 mètres linéaires réalisés à 100% . Ce qui correspond à 40% de taux d’exécution.
Cheikh Issa SALL a magnifié l’implication de l’administration territoriale, mais aussi de la commune de Saint louis, à travers son bras technique l’agence de développement communal (ADC).
Il a affirmé que d’ici la fin de l’année 2021 , 90% des travaux seront exécutés.
Il a notamment rappelé l’importance du projet de protection côtière de Saint-Louis ( PPCS ), qui a été mis en place par l’état du Sénégal , et financé par l’agence Française de développement (AFD) à hauteur de 10,5 milliards cfa , et dont les travaux qui ont démarré en janvier 2021 vont durer 18 mois.
 » L’objectif visé est de réduire les risques de catastrophes , et surtout protéger les populations du littoral , et il y’a de l’espoir.  » a t-il fait savoir.
À Djougob, le directeur général de l’Adm après avoir échangé avec les recasés de la langue de barbarie , a visité le chantier du projet SERRP , financé par la banque mondiale , et qui va reloger les populations déplacées et victimes de l’avancée de la mer .
 » Il y aura tout ce qu’il faut en terme d’aménagement : des terrains multifonctionnels , des équipements collectifs, un collège , une école primaire , des voiries , des réseaux divers ,un centre socio-culturel. Des réaménagements des sites dans les villages environnants pour la pratique de sport seront également effectués. » a expliqué Cheikh Issa SALL qui a ajouté que la SVTP
, entreprise en charge des travaux est à 60% de taux d’exécution.
Marie NDAO directrice technique de l’ADM, et coordonnatrice du projet SERRP a fait le point de l’état actuel de l’aménagement du site de Djougob qui consiste à déplacer et reloger provisoirement les populations victimes de la mer sur des unités mobiles, mais aussi un relogement définitif de ses derniers , dans des logements permanents et évolutifs pour probablement permettre aux populations de faire des extensions.
Le terrassement des logements définitifs avec l’entreprise SVTP a connu un avancement de 60%.
Nous préparons la finalisation du dossier d’appel d’offres pour les logements d’ici octobre.
Leur réalisation se fera en phasage , avec 500 logements prévus , pour environ 11000 personnes. » a expliqué la coordinatrice du projet SERRP.
Il a été retenu le premier trimestre 2022 pour le démarrage des travaux.
Selon elle ,
l’insertion de l’aménagement dans un espace global va profiter aux communautés environnantes qui vont bénéficier de toutes les commodités.
Des infrastructures et équipements sociaux comme un marché, un collège et un poste de santé seront érigées, sans compter les réseaux d’évacuation d’eaux pluviales , d’eaux usées, d’eaux potables.
Pour un accompagnement nécessaire , il sera procédé à la restauration des moyens d’existence.
Ce qui va permettre à tous les déplacés de vivre normalement , et dans de bonnes conditions.
La langue de barbarie soumise aux aléas des changements climatiques que sont l’avancée de la mer , et l’érosion du littoral peut compter sur les deux projets PPCS et SERRP mis en place par l’état du Sénégal, en partenariat avec l’AFD et la banque mondiale pour sortir les populations des dangers qui les guettent depuis plusieurs années.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.