Réponse à ses adversaires : Mansour Faye fait le bilan de ses grandes réalisations !

0
292

Après l’annonce de plusieurs candidatures à la mairie de Saint-Louis, le maire sortant a fait face à la presse hier. Mais Mansour Faye s’est plus épanché sur son bilan que sur ses adversaires déclarés. Interpellé sur le sujet, il a fait savoir que la coalition Benno bokk yaakaar n’a pas encore désigné de candidat pour les élections locales et que le moment opportun, elle se réunira pour se prononcer sur la question. En attendant, il dit vouloir respecter la discipline de son parti. Cependant, le beau-frère du Président n’a pas manqué de jeter des pierres dans le jardin de son camarade de parti, Mary Teuw Niane, qui ne rate quasiment aucune occasion pour tirer sur lui. Tel un rappel à l’ordre à M. Niane qui a déclaré sa candidature avec ou sans Bby, il dit : «Tout Saint-Louisien a le droit de faire sa déclaration de candidature, mais il faut retenir que la coalition Benno bokk yaakaar n’a pas encore choisi ses candidats ni à Saint-Louis ni ailleurs pour les Locales.» Pourtant, le ta­bleau reluisant qu’il a présenté à la presse n’est ni plus ni moins, au fond, qu’une déclaration de candidature. Le maire de Saint-Louis a listé la réalisation de plusieurs infrastructures dont de nombreuses routes dans le périmètre communal grâce au Promovilles, le projet Serp mis en place pour reloger les sinistrés de la Langue de Barbarie, le projet de protection de la Langue de Barbarie pour stopper l’avancée de la mer, les travaux d’assainissement de plusieurs quartiers pour plus de 15 milliards dans le cadre du projet des 10 villes, le programme d’assainissement de l’île de Saint-Louis d’un coût de 8 milliards, entre autres. Selon lui, des «avancées» ont été également notées dans le domaine de la lutte contre l’insalubrité, notamment avec l’acquisition de plusieurs bennes tasseuses et d’une importante quantité de matériels de nettoiement. Man­sour Faye d’ajouter : «Dans cette même logique, les travaux de reconstruction de la grande mosquée de Saint-Louis et de Guet-Ndar, arrêtés depuis plusieurs mois, seront repris.» Dans le domaine de l’emploi des jeunes, l’édile de la vieille ville a souligné avoir fait de «grands pas» pour avoir accompagné plus de 300 jeunes qui ont été formés à la conduite automobile et mis en place un Gie dénommé Diapalé ndaw gni qui permettra aux jeunes d’obtenir des financements pour leurs projets.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.