Cedeao: un sommet extraordinaire pour décider de sanctions contre le Mali

0
132

Les quinze chef d’Etat et de gouvernement membres de la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (Cedeao) se réuniront dimanche au Ghana pour examiner la réponse à apporter au nouveau coup de force perpétré par les militaires au Mali.

Au menu de ce sommet extraordinaire de la Cedeao, l’actualité politique et militaire au Mali avec Bah Ndaw et Moctar Ouane, respectivement président et Premier ministre de transition maliens, arrêtés lundi et démissionnaires selon les militaires dirigés par le colonel Assimi Goïta devrait être l’exclusif ordre du jour. Le sommet pourrait examiner la question de sanctions. Une délégation de la Cedeao qui s’est rendue cette semaine au Mali avait évoqué cette éventualité lors d’un prochain sommet.

La Cedeao avait suspendu le Mali de tous ses organes de décision, fermé les frontières de ses Etats membres et stoppé les échanges financiers et commerciaux avec le Mali, à l’exception des produits de première nécessité, après le coup d’Etat perpétré le 18 août 2020 par les mêmes colonels maliens.

L’organisation sous-régionale avait levé les sanctions après la désignation d’un président et d’un Premier ministre civils et l’engagement de la part des militaires de rendre le pouvoir à des civils élus au bout de 18 mois. Après avoir repris entièrement les commandes du pouvoir malien, le colonel Assimi Goïta continue d’assurer l’organisation d’élections « courant 2022 ». Moussa DIOP

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.