13ème édition du festival Métissons : Une programmation alléchante et des artistes très connus , pour offrir au public Saint-Louisien un spectacle de rêve !

0
1228

La 13ème édition du festival Métissons de Saint-Louis aura lieu les 24 et 25 Novembre prochains à l’institut Français de Saint-Louis et dans d’autres lieux de la ville .
À cette occasion , le comité d’organisation a tenu une conférence de presse pour revenir sur l’événement qui allie musique , art et culture et qui lance la saison touristique.
Les directrices de l’institut français de Saint-Louis et de l’institut africain ont pris part à cette rencontre avec la presse.
Comme les années précédentes , les artistes locaux vont partager la scène avec les ténors pour offrir une expérience musicale, fusionnant les genres et les cultures.
Le chanteur compositeur sénégalais Ndary Diouf qui combine la pop , le funk et le traditionnel va se produire cette année en  » in ».
Des artistes de renoms vont également se produire , c’est comme le gambien Dawda jobarteh et le danois Stefan Pasbord , l’orchestre Oriazul qui est composé de plusieurs nationalités en provenance du Cap vert , du Sénégal, du Congo , du Bénin et du Gabon.
Un site internet a été même créé pour mieux vendre le festival Métissons.
Babacar GUÉYE, directeur du festival a fait savoir que cette rencontre avec la presse est un moment idéal pour faire la promotion de l’événement.
Il est revenu sur le programme avec des concerts in et off décentralisés, qui vont faire vibrer la ville pendant un week-end autour de la culture et de la diversité culturelle.
Pour les innovations de cette 13ème édition , un panel sur le statut de l’artiste au Sénégal sera organisé et animé par des experts , il y aura également le Takkusanu Ndar où sera revisitée l’histoire culturelle de Saint-Louis et les concerts in ou la chance sera donnée aux jeunes pour confirmer.
Selon Babacar Gueye , le festival Métissons va permettre de booster l’économie locale de Saint-Louis et créer un pont interculturel entre les artistes des différents pays .
C’est le maire de Saint-Louis Mansour Faye qui est le parrain de cette année.
Il a promis de venir rehausser de par sa présence l’événement.
Babacar Guèye a demandé aux saint-louisiens de s’approprier le festival Métissons pour sa pérennisation.
 » Le festival est organisé par des saint-louisiens, pour des saint-louisiens , et tant soit peu , on essaye de faire le maximum pour développer toute l’économie culturelle. Le tourisme balnéaire est mort , et on tend vers un tourisme culturel. Et les autorités l’ont compris, avec le marketing territorial , pour développer la culture , par l’intermédiaire du tourisme.
Ce qui doit nous pousser vers l’entreprenariat culturel « . A t-il expliqué.

Pour le directeur du festival Métissons , des alternatives doivent être trouvées, par rapport aux écueils qui plombent la pérennisation de ces événements à Saint-Louis.

Rendez-vous est pris les 24 et 25 Novembre pour cet événement qui depuis sa naissance en 2010 , est inscrit dans l’agenda culturel de Saint-Louis, avec un rayonnement national et même international.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.