Invalidation des listes de Yewwi Askan Wi : Ousmane Sonko appelle la jeunesse à se mobiliser.

0
135
Senegalese's opposition leader Ousmane Sonko, charged with rape, talks to media at his party's headquarters in Dakar on March 8, 2021 after being freed from detention. - Senegal's main opposition leader called for "much larger" protests, but urged non-violence after days of deadly clashes in the West African state sparked by his recent arrest. (Photo by Seyllou / AFP)

À qui veut l’entendre, Ousmane Sonko, le leader du parti Pastef/Les patriotes, se veut très clair : La coalition Yewwi Askan Wi n’accepte pas ce qui est train de se passer un peu partout dans le pays avec la série de rejets des listes de la coalition Yewwi Askan Wi. « Ce n’est pas quelque chose que la coalition Yewwi Askan Wi pourra accepter. Car chaque commune est importante pour nous. Ce qui fait que nous avons usé de tous les moyens pour nous investir dans toutes les localités. Ce que le gouvernement est en train d’ourdir, de comploter, nous ne l’accepterons pas. Et il n’est pas donné aux sous-préfets et préfets d’invalider une liste », a souligné Ousmane Sonko.

Par ailleurs, le leader du Pastef qui s’attaque à l’administration territoriale aux forces de défense et de sécurité et à la justice sénégalaise, appelle Barthélémy Dias à ne pas déférer à la convocation de la Cour d’appel dans le cadre de l’affaire Ndiaga Diouf. En outre, Ousmane Sonko invite à nouveau la jeunesse à se mobiliser pour faire face à la dictature.

« Aucun sous-préfet ne peut dire qu’il n’y a pas une seule liste de la coalition BBY qui a été complétée. C’est pourquoi nous allons les poursuivre tous pénalement et administrativement. Les forces de défense et de sécurité sont complices de ce qui se passe, car elles ne doivent pas être commandées par des autorités politiques. Ce qui risquera de faire mal, si l’on ne prend pas garde. La justice sénégalaise est une justice manipulée. Une justice qui n’a aucune personnalité. Je veux dire à cette justice là, que Barthélémy Dias sera le candidat de la coalition Yewwi Askan Wi à Dakar. Si j’étais Barthélémy Dias, je n’allais pas déférer à cette convocation. Et s’il compte aller répondre, j’appelle toute la jeunesse sénégalaise et toutes les populations à l’accompagner jusqu’au tribunal et à se mobiliser… », conclut Ousmane Sonko.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.