Mauvaise gestion de l’assiette foncière à Diama : La grande coalition accuse le maire et prédit sa défaite aux locales après 26 ans de règne

0
325

Les responsables politiques de la mouvance présidentielle, ont mis en place la grande coalition pour l’alternance et le développement de la commune de Diama. Ils veulent déboulonner, le maire Oumar Mbolel sow qui a dirigé la commune depuis plus de 26 ans. En conférence de presse, les responsables politiques ont soulevé la mauvaise gestion de l’assiette foncière du maire avant d’annoncer sa défaite aux prochaines locales prévues en Janvier 2022.

(Déclaration)
Nous membres de la MAJORITÉ PRÉSIDENTIELLE ÉLARGIE/BBY de Diama déplorons le comportement irrespectueux de Monsieur le Maire Oumar SOW à l’égard du parti APR et ses alliés. Contre toute attente, il s’est investi candidat aux prochaines élections municipales pour une cinquième fois, après 26 ans de règne sans bilan.
Nous attirons l’attention de l’opinion nationale que cette « candidature de trop » ne nous engage point.
En déclarant sa candidature, Monsieur le Maire Oumar SOW a osé défier l’autorité de son excellence Monsieur Macky SALL Président de la République qui avait exigé aux responsables de la mouvance présidentielle d’être à son écoute.
Il ne s’est même pas concerté avec les responsables de la Majorité Présidentielle Elargie/BBY de la Commune de Diama.
A Diama tout le monde sait que si la coalition continue à être forte électoralement, c’est grâce aux efforts déployés jusqu’ici par les responsables réunis autour de la Grande Coalition pour l’Alternance et le Développement à Diama (GCA2D).
Monsieur Oumar SOW n’a aucune initiative allant dans le sens de la massification, de l’animation de la coalition ou de la réunification des responsables de la mouvance présidentielle.
Il continue dangereusement de diviser les responsables pour ses intérêts crypto personnels. De 2014 à nos jours, il n’a organisé aucune réunion de BBY : Ce qui justifie la léthargie constatée de nos jours.
Nous membres de la GCA2D continuons le travail d’organisation, de massification et d’animation tout en restant à l’écoute du Président de la République SEM Macky SALL.
Nous invitons toutes les compétences communales d’ici et d’ailleurs à venir travailler avec nous dans la Majorité Présidentielle Elargie/BBY pour bâtir ensemble une commune vitrine d’une bonne gouvernance à tout point de vue.

C’est dans ce sens que nous lançons officiellement aujourd’hui les ASSISES DE LA COMMUNE DE DIAMA pour promouvoir un leadership collégial et une démocratie participative qui place le citoyen au cœur de la gouvernance locale.
Les assises constituent une occasion, pour les membres de la GCA2D, d’aller à la rencontre des citoyennes et citoyens afin de recueillir leurs doléances et propositions en vue du redressement de notre collectivité territoriale victime d’une mauvaise gestion de l’actuel Maire.
Ces assises seront également une opportunité pour redonner de l’espoir aux habitantes et habitants de la commune de Diama.
Toujours dans ce même registre, nous demandons solennellement au Président de la République SEM Macky SALL, de prendre des mesures fortes, afin de mettre fin à la mauvaise gestion de l’assiette foncière dans la Commune de Diama. Au moment où nous lançons ces assises, les agriculteurs et éleveurs des villages de Gonio et Ndiamar sont dans un état de désespoir du fait des pratiques très contestées du Maire Oumar SOW et ses acolytes sur une grande partie de leurs terres. Nous pouvons dire sans risque de nous tromper, que Diama est une commune déjà privatisée. La quasi-totalité de l’assiette foncière est entre les mains des étrangers. La population locale est laissée en rade par l’équipe municipale de Diama.
Nous membres de la Grande Coalition pour l’Alternance et le Développement à Diama remercions vivement le Président de la République SEM Macky SALL pour les nombreux efforts fournis pour le désenclavement du Delta et du Lac de Guiers situés dans le département de Dagana avec le lancement des travaux de « la boucle du riz ».
Nous constatons avec beaucoup de satisfaction l’état d’avancement des projets d’aménagement et de réaménagement du Delta et notamment la réalisation du Programme PRACAS et la lancement du Projet DELTA.
La mécanisation agricole aussi continue d’être une réalité dans la vallée du fleuve Sénégal avec la dotation de nos organisations paysannes des machines agricoles de dernières générations.
Le centre Sectoriel de Formation Professionnelle en Machinisme Agricole ( CSFP-MA) de Diama contribue grandement à la résolution du problème de formation et d’emploi des jeunes dans notre cher terroir.
Pour terminer, nous réitérons notre engagement et ancrage dans la majorité présidentielle élargie/BBY et notre soutien indéfectible au Président de la République SEM Macky SALL pour la continuité des réalisations du PAP2A au profit des sénégalaises et des sénégalais.

LA COORDINATION

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.