Khalifa Sall : « Dans une démocratie qui se respecte, il y a une majorité qui gouverne et une opposition qui s’oppose ».

0
105

Visiblement c’est un Khalifa Sall qui semble être meurtri par la gouvernance actuelle des affaires publiques et de la nouvelle configuration politique avec l’élargissement du gouvernement à des ténors de l’opposition sénégalaise.

Dans un discours très attendu par les journalistes, prononcé au siège de Frapp et de la plateforme multi-lutte Doyna, Khalifa Sall rejette toute forme de coalition avec la majorité présidentielle. Car, souligne l’ancien maire de Dakar, la majorité doit gouverner et l’opposition s’opposer.

« Dans une démocratie qui se respecte, il y a toujours une majorité qui gouverne et une opposition qui s’oppose », lance Khalifa Sall, qui appelle les acteurs politiques, de la société civile et des mouvements citoyens de lutte à s’engager pour la satisfaction des préoccupations des populations et non de passer tout le temps à parler de processus électoral.

« Nous devons nous mobiliser main dans la main pour la satisfaction des préoccupations des sénégalais et éviter de parler tout le temps du processus électoral », souligne toujours l’ancien maire de Dakar qui n’a pas manqué de saluer l’engagement de la plateforme multi-lutte Doyna pour service rendu au peuple sénégalais…
dakaractu.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.