14 Septembre 2004 – 14 Septembre 2019 : il ya 15 ans, Mawade Wade, le grand timonier, nous quittait …

0
221

L’on ne peut penser à l’homme sans revoir son chaleureux tempérament,la fertile imagination de son aptitude à galvaniser les troupes: le football était sa vie.
Il me disait souvent dans nos discussions que le football est un sport exigeant mais accueillant et quelque soit les dispositions physiques,chacun

peut avoir dans une équipe un rôle utile et spécifique.
Toujours de MA « un joueur talentueux sans équipe de valeur ne gagnera jamais une trophée.

« La réussite d’une équipe dépend de cet équilibre entre individuel et collectif ;le football ne représente t’il pas une synthèse heureuse entre vie collective et respect de l’individu,entre les droits

de chacun et l’obligation envers tous ».
En fin , cet homme ,enseignant émérite,pédagogue, il a témoigné le don de l’expression verbale ,chez lui le mot n’était pas seulement le véhicule inerte de l’idée, le serviteur passif du vrai ,il était chose vivante et sensible,il persuadait ,il évoquait,il motivait.

Quand je songe à lui, je le revois comme un homme qui d’instinct va d’un trait a la vérité.

A chaque fois que j’ouvre le livre qu’il m’a offert à l’un de mes anniversaires intitulé Football et modernisation, chaque page de ce livre contient son image dans sa transparence,chaque page de ce livre chante notre amitié et reflète son sourire.

A Dieu mon ami, dort en paix

Bapau

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.