Parrainage : « On doit pouvoir accepter de dialoguer sur l’essentiel, dans l’intelligence et la courtoise » (Macky Sall)

0
190

leral.net

La controversée loi sur le parrainage s’est invitée hier, au domicile du Khalife des layennes à Cambène. En visite chez Cherif Abdoulaye Thiaw Layenne , renseigne le journal EnQuête, le Président de la République y allé de son point de vue, invitant la classe politique, particulièrement l’opposition, à la retenue. « A tout moment, c’est de notre ressort de négocier avec les gens, calmer les esprits et être conscients que dans un pays, tout le monde ne peut pas être d’accord sur tout. Mais on doit pouvoir accepter de dialoguer sur l’essentiel, dans l’intelligence et la courtoise. Au moins une solution pourrait se dessiner, ou sinon recourir au droit de la démocratie en cas de désaccord », a-t-il déclaré.

Un discours dont le style s’apparente à une main de fer dans un gant de velours. Malgré le ton conciliant qu’il a adopté, Macky Sall glisse entre les lignes que tout ne sera pas donné. « Je le dis pour faire savoir qu’en tant que président de la République, il n’y pas une logique partisane dans ce que je projette de faire. Sinon, on a tost le même souhait pour faire avancer ce pays, il n’y a pas de désaccord qui tienne. Que chacun exprime ses divergences dans les formes prévues par la loi. On écoutera les revendications et ferons le possible dans la limite de possibilités », a-t-il lancé.

L’opposition, la société civile et les organisations des sociétés civiles, opposées au projet de loi, préviennent qu’ils vont assiéger l’Assemblée nationale le jour du vote.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.