Les 5 aliments à éviter pour le diner

0
306

Selon ce que vous mangez le soir, la qualité de votre sommeil ne sera pas la même. Il est donc important de soigner votre dîner. Voici 5 aliments à éviter lors de ce repas.

La viande rouge

Bœuf, porc, agneau… La viande rouge est savoureuse. Mais les gourmets seraient bien inspirés de s’en passer pour le dîner. « Elle entraîne une mauvaise digestion car un aliment dur à mastiquer, explique le Dr Arnaud Cocaul, nutritionniste à Paris, à Medisite. Lorsque la digestion est mauvaise, le sommeil en pâtit. »

Cet aliment carné est, en outre, extrêmement gras. Mieux vaut, donc, le consommer quand l’organisme est plus actif. Florence Foucaut, diététicienne-nutritionniste, recommande de plutôt « manger de la viande blanche ou des morceaux de viande maigre comme un steak (5 % de matière grasse), du filet de bœuf ou encore du blanc de poulet. »

Les pâtes

Les pâtes sont considérées comme des féculents, c’est-à-dire qu’elles sont une source de sucres lents. Leur digestion prend plus de temps. « Le cheminement de la bouche jusqu’aux intestins demande beaucoup de travail à notre organisme, ce qui l’empêche de se reposer. Par ailleurs, c’est un apport énergétique qui ne sera pas dépensé durant le sommeil », explique Florence Foucaut.

Oubliée, donc, la plâtrée de pâtes. Les spécialistes recommandent de limiter les quantités de glucides absorbées le soir. « Les consommer à petites doses favorise le sommeil, à condition de ne pas trop faire cuite les pâtes », indique le Dr Arnaud Cocaul. Selon ce spécialiste, le mieux est de privilégier le riz complet.

Le chocolat au lait

Un petit carré de chocolat  au dessert, c’est un plaisir auquel de nombreux Français succombent. Mais l’idéal est de craquer au déjeuner plutôt qu’au dîner. En effet, le cacao contient de la caféine, une substance énergisante, et contient beaucoup de graisses.

« C’est un apport lipidique supplémentaire qui perturbe le repos », selon Florence Foucaut. Si faire une croix sur le carré de chocolat est impossible, préférez une tablette riche en cacao, qui apporte plus de magnésium. Cet élément chimique a des vertus myorelaxantes, qui peuvent favoriser l’endormissement.

Le café

Chacun le sait, la caféine est un excitant. Même si chacun y réagit différemment, un expresso risque de ralentir l’endormissement – y compris chez les gros consommateurs. « Pour les non-habitués à la caféine, il vaut mieux boire sa dernière tasse de café entre 14h et 16h si l’on veut profiter d’un sommeil paisible », recommande le Dr Arnaud Cocaul, médecin-nutritionniste.

Si la perspective d’une boisson chaude est votre seule motivation, vous pouvez aussi craquer pour une autre substance. « Préférez une tasse de thé type rooibos qui ne contient pas de caféine ou de tilleul, idéale pour favoriser le sommeil » préconise Florence Foucaut, diététicienne-nutritioniste.

Le lait entier

Boire du lait  est souvent recommandé aux personnes qui ont du mal à s’endormir. Mais toutes les préparations ne se valent pas. Ce breuvage est relativement difficile à digérer, mais c’est encore plus le cas du lait entier, particulièrement lourd.

Les personnes qui tiennent à leur boisson lactée du soir devront donc se faire une raison : un verre maximum, et un liquide demi-écrémé de préférence. Un sacrifice, certes, mais que votre sommeil vous revaudra.

 

Auteur: e-sante – E-sante

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.