Cheikh Oumar Hanne : « La majorité n’est pas avec Abdoulaye Daouda Diallo »

0
369

Plusieurs personnalités étaient présentes à la nuit du Fouta, organisée à Ndioum. On peut citer le député Moussa Sarr, Youssou Ndour , le DG de l’AGETIP maire Niandane El Hadj Malick Gaye , le maire de Golloré Mamadou Déme et le Président national des éleveurs du Sénégal ont répondu à l’invite du maire de Ndioum Dr Cheikh Oumar Hanne. Face à la presse ce samedi pour « montrer les réalisations » de Macky Sall dans le Fouta , le maire de Ndioum , Cheikh Oumar Anne s’est attaqué  au ministre des infrastructures Abdoulaye Daouda Diallo .  Interpellé par les journalistes à la fin du symposium des jeunes de la COJER sur le faux bond des ministres, ce dernier n’est pas allé par quatre chemins pour dire que dans le département de Podor il y a des leaders qui ne sont pas dans la dynamique de faire la politique autrement comme l’ont demandé les populations. Cheikh Oumar Hanne a aussi attaqué frontalement, Abdoulaye Daouda Diallo, le  ministre des infrastructures. «  Ce qui était important de noter, c’était un ras-le-bol général des populations du département de Podor et des leaders qui en 6 ans se sont donnés entièrement au chef de l’Etat. Mais, en retour, il y avait un blocage politique dans le département. Les leaders qui avaient revendiqué la gestion du parti étaient introuvables dans le département, dans leurs bureaux, et à Dakar. Il fallait prendre notre responsabilité avec légitimité » a dit Cheikh Oumar Hanne le maire de Ndioum. Selon le directeur du Coud, « le président a fait confiance aux responsables politiques. Il avait choisi une liste aux législatives, mais l’ancien coordonnateur voulait nager à contre courant avant d’être rappelé à l’ordre par le patron de l’Alliance pour la République. Nous avons parlé avec les populations et elles ont fait confiance  à nous. Les populations  ont donné mandat aux responsables politiques  pour diriger le département » a révélé Cheikh Oumar  Hanne avant de rappeler l’ambition de tous les leaders du département qui sont derrière sa personne. «  Nous sommes dans la dynamique d’élire le président Macky Sall dés le premier tour en 2019 pour lui donner un deuxième mandat. Nous sommes en politique. Nous sommes dans un système démocratique. Et la majorité, c’est l’alliance entre des gens qui ont la même vision. Aujourd’hui, dans le département de Podor, la majorité n’est pas avec Abdoulaye Daouda Diallo » précise le maire de Ndioum.

Ndar24.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.