Procès Khalifa Sall: Moustapha Niasse, Idrissa Seck, Abdoul Mbaye, cités à témoigner

0
299

Le procès du député et maire de Dakar et de ses coaccusés s’est ouvert ce mercredi dans la capitale sénégalaise. Khalifa Sall est notamment accusé de détournements de deniers publics. Le procès a été renvoyé au 23 janvier, à la demande de la défense. Outre le replacement du juge Maguette Diop comme président d’audience, les avocats du maire de Dakar veulent faire témoigner des ministres et anciens responsables politiques, révèle L’Observateur, cité par le site exclusif net. Celles-ci seront interrogées sur les motifs de la caisse d’avance et les circonstances dans lesquelles elles ont bénéficié des fonds de cette caisse. Le nombre de témoins évoqué par la défense est estimé à près de 300.  Dans une correspondance adressée au juge, les avocats du maire de Dakar se veulent plus précis. Et citent les noms de Moustapha Niasse, président de l’Assemblée nationale, Amadou Ba, ministre des Finances,  Ousmane Tanor Dieng, président du Haut conseil des collectivités territoriales, Abdoul Mbaye et Idrissa Seck, anciens Premier ministre, Mamadou Diop et Pape Diop, anciens maire de Dakar, Aminata Tall, président du Conseil économique social et environnemental et Birima Mangara, ministre délégué chargé du Budget. Selon la défense, ces personnalités pourraient expliquer le caractère politique des fonds destinés à la caisse d’avance.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.