L’ÉCONOMIE MAURITANIENNE BASCULE UNE SARDINELLE COUTE 300 OUGOUYA

0
383

Les pécheurs saint-louisiens ont un grand rôle a joué dans l’économie de la République Islamique de Mauritanie. En effet, nos compatriotes qui sont toujours à Nouadhibou ou à Nouakchott nous ont soufflé que la population mauritanienne réclame le retour de nos braves pécheurs sénégalais surtout ceux guet-ndariens. «  Les pécheurs guet-ndariens sont de retour mais l’économie mauritanienne bascule. Les populations souffre ici » a révélé  notre source. «  La vie est très difficile depuis le retour des pécheurs de Guet-Ndar. Ils ont prouvé qu’ils sont de véritables guerriers. La preuve, depuis leur départ, une sardinelle coûte 300 Ougouya ici.  Cela prouve que les pécheurs guet-ndariens participent vraiment sur l’économie de la République islamique de Mauritanie. Auparavant, la sardinelle se vendait à moins de 20 ougouya. Mais aujourd’hui, elle coûte très cher et les populations réclament le retour des sénégalais » a-t-elle conclu.

 

Notre source a aussi révélé que la Mauritanie et le Sénégal n’ont aucun problème. Seulement, «  les mareyeurs mauritaniens ont un problème avec leur Etat.  Ils travaillent directement avec les usines ce qu’on appelle le « Thieup Thieup ». Il y a plus de six mois, les mauritaniens avaient averti les mareyeurs pour le paiement des impôts. Mais, ces derniers ont refusé catégoriquement. C’est suite à cela que la Mauritanie a décidé de mettre fin au travail des pécheurs sénégalais » a révélé notre source.

NDAR24.COM

LAISSER UN COMMENTAIRE