DIAMA : 600 HECTARES DE TERRES CULTIVABLES MENACES

0
400

Les producteurs de Diama s’inquiètent du canal construit par le MCA dans la commune. Depuis son installation, la salinisation de leur terre s’accentue et leur production est revue à la baisse et les conséquences sont nombreuses. Elle participe à une augmentation de la pression osmotique, une toxicité pour les végétaux due à l’accumulation de certains ions, et une dégradation du sol. Les producteur du Djeus ne peuvent plus supporter ces pertes et demandent aux autorités de réagir. «  Nous demandons à la Saed qui est en charge du canal de mettre en place des issus pour le passage de l’eau de l’hivernage. Nous ne comptons pas mette des millions dans les terres avec ces menaces réelles sur la biodiversité » a expliqué Mouhamed Tahilou  leur porte-parole.

Ils ont donné un ultimatum de 25 jours à la société d’exploitation,  pour résoudre définitivement ce problème avant le début de l’hivernage. «  Il faut que la Saed règle ce problème avant le  10 juin. C’est ce que nous demandons car, ils ont menacé de nous mettre en prison, si nous touchons au canal  mis en place par le MCA » a expliqué Bouka Sow.

www.ndar24.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.